Quoi de neuf ?

Toute l'actu des tlc regroupée dans un blog

Dans la penderie de Céline Zimmermann et Amandine Valcares, il y a des centaines de pièces. Les deux jeunes femmes ne vont pas garder tout ça pour elles, mais le partager. Elles lancent Hylla, un service de location de vêtements pour femmes, par abonnement mensuel. Une première en France, où la location existait jusque-là seulement pour les vêtements de luxe. Céline et Amandine nous livrent 5 choses à savoir sur leur projet.

1. S’habiller varié sans gaspiller

Amandine 

« La fast fashion, c’est à dire le renouvellement ultra-rapide des collections, a créé chez nous, les consommateurs, un besoin de diversité et un rythme frénétique de consommation. Nous voulons permettre, avec Hylla, de consommer moins, sans casser ce besoin de diversité. »

 

2. Du vintage et des petits créateurs

Céline 

« Nous avons commencé par rassembler des vêtements qu’on nous donnait. Puis nous avons fouillé dans les friperies. Et nous sommes allées récemment dans un hangar du Relais, la grande entreprise de collecte de textiles rattachée notamment à Emmaüs. Je n’avais jamais vu autant de fringues de ma vie ! Ils trient 15 tonnes par jours dans un hangar immenses. »

« On privilégie des vêtements qui ont plus de 20 ans. La qualité s’est dégradée ces dernières années. Les pièces anciennes sont plus solides, leurs tissus de meilleure qualité… Elles sont aussi plus originales, ce qui nous plait bien. »

Amandine

« Petit à petit à partir du printemps, nous allons proposer aussi des pièces de petits créateurs qui se lancent. Notre préférence va vers ceux qui font de l’upcycling, qui réutilisent des chutes de tissus, récupèrent des vêtements vintage et les customisent. On veut rester cohérentes avec notre principe de base, celui de la réduction du gaspillage vestimentaire. »

 

3. Faites-en ce que vous voulez

Céline

« On a envie de se libérer des diktats de la mode, imposés dans les magazines, qui affirment qu’il faut s’habiller comme ci ou comme ça. Chacune peut oser créer sa propre mode avec des pièces vintage, des pièces originales qu’on ne verra pas partout. Pour un style pas trop extravagant, on peut y associer des basiques… ou pas ! »

Amandine

« Nos clientes peuvent porter les mêmes vêtements de façon différente, en y mettant de leur personnalité. »

 

4. Lessive fait maison

Céline

« Pour nettoyer les vêtements, on est passées à la lessive faite maison, avec des produits naturels et sains. »

 

5. Au fait, qu’est-ce que ça veut dire Hylla ?

Céline

« Hylla, ça veut dire « penderie » en suédois. On a trouvé ce jeu de mot avec les « Hyllarantes » qui nous permet de définir notre communauté et d’intégrer les femmes qui sont prêtes à nous suivre. « Hyllarante », ça exprime une manière fun de consommer, de façon alternative. »

 

Abonnement mensuel : 35 € par mois, avec quatre articles par mois (pressing et retour inclus).

Carte ponctuelle : 20 €, avec deux articles pour deux semaines.

www.hylla.fr