Quoi de neuf ?

Toute l'actu des tlc regroupée dans un blog

Depuis 23 ans, le Festival International des Jeunes Créateurs de Mode est devenu un Festival de Mode de référence, un festival innovant, précurseur et fédérateur, où se distinguent les jeunes talents qui seront les étoiles de la Mode de demain. 

L'édition 2017 sur le thème "Sauver la planète" se tenait du 7 au 9 avril dernier, pour la 2ème fois à Dinan, connue pour son activité textile. 

  

10 jeunes talents en lice 

Lors de ce Festival, 10 talents en herbe âgés de 21 à 28 ans ont présenté leur travail. Sélectionnés parmi 177 candidatures, ils sont, pour la plupart, fraîchement sortis de leurs écoles de mode. Pour certains, c'est la première fois qu'ils montraient leur travail tant à la presse qu'au public, dans le cadre d'un Festival de mode. 

 

Marithé Bachellerie de Marithé + François Girbaud, présidente du Festival 

Le Festival était présidé par Marithé Bachellerie de Marithé + François Girbaud, qui ont été à l'avant-garde de l'innovation (délavage, gravure au laser) avec leur marque de jeans. Marithé Bachellerie est allée à la rencontre de ces 10 créateurs pour découvrir leur travail mais aussi leur donner des conseils : "Faire du vêtement durable" est une priorité a insisté la styliste. 

 

4 créateurs récompensés 

Le Grand Prix homme a été décerné au créateur chinois Zhikai Yang, diplômé d'Esmod Pékin en 2012 et d'un master à Esmod Paris en 2016. 

Attaché à ses origines, il est passionné par les tissus anciens chinois qui sont le point de départ de sa collection. Le créateur prône la slow fashion : "J'aime les vêtements de qualité qui perdurent, ceux que l'on garde longtemps, comme un ami". 

Sa garde-robe masculine, un workwear mixé d'inspiration militaire et de costume fonctionnel, est parfumée avec de l’encens provenant d'un arbre à l’huile odorante, le "Chen Xiang", qui pousse dans sa ville natale de Haikou. "Au temps de la dynastie Tang, souvent appelée âge d'or de la civilisation chinoise (618-907), les hommes riches et chics en parfumaient leurs vêtements." 

La Française Laurence Lallot a raflé le Grand Prix femme et le Prix Spécial Gavottes®. Depuis février 2017, elle suit un stage d'assistante studio chez See By Chloé. L’emballage - très présent dans la culture japonaise avec le Furoshiki - est intégré dans sa collection avec l'utilisation d’un patron unique pour réaliser un vêtement en une seule pièce. Cette collection s'inspire également du vestiaire masculin avec beaucoup de lainages de costume ainsi qu'une palette de couleurs masculine du vert sapin au bleu marine. 

Le Français Alexis Jodas et le Japonais Mizukami Seijiro sont ex-aequo et ont remporté le Prix Spécial Upcycling initié par Eco TLC pour la conception d'une tenue réalisée à partir de matières recyclées, issues de textiles d'habillement, linge de maison, et chaussures, usagés. 

Alexis Jodas, diplômé d'Esmod Lyon, a travaillé chez Alexandre Vautier et est actuellement à l’Atelier Métiers d’Art Lemarié. Sa collection féminine "Habemus Madame" pour sa marque Madone of Steel mêle le travail artisanal du tailleur à la broderie à la main de perles, paillettes, cristaux Swarovski et pétales de tissus. Un vestiaire d'inspiration liturgique. 

Son modèle Upcycling a été créé avec un jean de récupération découpé, des boutons et accessoires trouvés dans la boîte de couture de sa mère et il a même réussi à y incorporer une partie d’une converse usagée.  

 

Alexis JODAS et sa création récompensée par le Prix Upcycling Eco TLC - ©JEAN LOUIS COULOMBEL

 

Seijiro Mizukami diplômé du Bunka Fashion College à Tokyo, a travaillé pour Undercover à Tokyo et a gagné le Kobe Fashion Contest au Japon. Sa collection "Viril" a été créée pour un homme aventurier, sportif, ambitieux, un homme de cœur.

Son modèle Upcycling est conçu dans un trench militaire découpé, peint et retravaillé. 

 

SEIJIRO MIZUKAMI et sa création Upcyclée récompensée par le prix Spécial ECO TLC - ©JEAN LOUIS COULOMBEL

 

La Joyce Gallery à Paris exposera les lauréats du Festival du 19 au 22 avril 2017 (168-173 Galerie de Valois, Jardin du Palais Royal. 75001 Paris).