Quoi de neuf ?

Toute l'actu des tlc regroupée dans un blog

Comment offrir une deuxième vie aux vêtements usagés ? L’une des solutions pour les vêtements trop abîmés pour être réutilisés est de les défibrer pour fabriquer un nouveau fil qui servira à tisser ou tricoter de nouveaux textiles d’habillement. Après un projet d’industrialisation de plus de 3 ans, les Filatures du Parc sont désormais en mesure de proposer un fil en coton-polyester recyclé, fabriqué en France ! 

 

Transformer de vieux vêtements en fils de coton-polyester 

Forts de leur expérience dans la revalorisation des manteaux en laine, les Filatures du Parc se sont intéressées aux textiles usagés en mélange coton-polyester. Le gisement est considérable et il n’existait pas de solutions de recyclage : l’entreprise avait dû décliner plusieurs demandes de marques dans ce sens jusqu’alors faute de solutions. 

Le challenge était important car les pièces sont légères et les fibres d’autant plus compliquées à extraire. Il n’en fallait pas plus pour motiver les Filatures du Parc à déposer un projet bénéficiant du soutien financier et de l’accompagnement du Comité Scientifique d’Eco TLC. 

Pendant 3 ans, de septembre 2015 à septembre 2018, les Filatures du Parc ont travaillé sur l’ingénierie des machines. Un million d’euros a notamment été investi dans une machine exclusive de défibrage, qui, après de multiples modifications et ajustements, est aujourd’hui opérationnelle. De nombreux tests laboratoires en interne et en externe ont permis de valider l’aspect technique et qualitatif du fil, du tissu et de la maille tissés avec ce fil en coton-polyester recyclé.  

 

Quand l’habit redevient fil à tisser 

Les Filatures du Parc sont désormais en mesure de produire un fil en mélange coton-polyester issu de textiles post-consumer aussi qualitatif qu’un fil neuf. L’entreprise recherche aujourd’hui des marques partenaires pour sa commercialisation. Ce projet devrait remporter un grand succès car le fil ainsi recyclé a un prix de vente encore moins cher qu’un fil neuf (à conditions de fabrication égales en termes de pays et système de filature).  

 

Voici un bel exemple de projet d’innovation servant à alimenter l’économie circulaire !