Les énergies fossiles sont épuisables. Par ailleurs, elles arrivent justement à un seuil critique et il nous faut à présent chercher d’autres sources d’énergies pour créer de l’électricité sans polluer l’environnement plus qu’il ne l’est déjà.

Dans cette optique, le vent s’avère une solution toute faite : il est fort et il représente une énergie inépuisable, et surtout renouvelable.

On installe donc de plus en plus d’éoliennes pour produire de l’électricité, celle-là même que nous pouvons retrouver dans nos foyers. L’éolienne et la force du vent semblent suffire pour produire de l’énergie, mais comment cela fonctionne-t-il au juste ?

Le fonctionnement basique d’une éolienne domestique

L’énergie éolienne découle de l’énergie solaire, car l’énergie que renvoie le soleil sert à chauffer l’atmosphère terrestre. Les masses d’air que chauffe le soleil ne sont pas chauffées uniformément sur la terre, c’est d’ailleurs ce qui provoque le vent, autrement dit : des mouvements d’air.

L’éolienne est un appareil ou un dispositif qui a pour rôle de transformer l’énergie de cet air en mouvement mécanique puis en électricité, nous pouvons l’expliquer d’une autre façon : elle transforme l’énergie cinétique en énergie électrique.

En réalité, le vent entraîne une force qui a pour fonction de faire tourner le rotor qui vient pousser le générateur de l’éolienne. Si le vent est assez fort, le générateur produira de l’électricité. Le propriétaire de l’éolienne consommera par la suite cette électricité.

De quoi se compose une éolienne pour un bon fonctionnement ?

Pour qu’elle fonctionne correctement, l’éolienne se compose principalement de 4 éléments :

  • Le rotor ;
  • La nacelle ;
  • Le mât ;
  • Le poste de livraison.
A lire également  Comment recycle t-on les textiles ?

En général, le rotor se compose et contient 2 ou 3 pâles que fait tourner le vent. Le rotor se branche sur le générateur électrique de façon directe ou indirecte. La nacelle, quant à elle, est sur la pointe du mât où il y a plusieurs éléments électroniques, électriques ou mécaniques qui sont essentiels pour que l’éolienne fonctionne de la bonne manière.

Le mât, quant à lui, a pour rôle d’installer la nacelle et le rotor haut pour la production de l’effet d’entraînement. Le poste de livraison sert à transférer l’électricité produite par l’éolienne au réseau électrique.

Le fonctionnement d’une éolienne… Des études d’abord !

Avant de se lancer dans l’étude de faisabilité d’une éolienne, il faut d’abord que vous ayez une idée sur le gisement et le potentiel éolien que possède votre site.

Cela vous permettra de savoir si votre site sera apte à recevoir une éolienne. Si vous habitez dans une zone avec plein d’habitations autour de chez vous, ou si vous êtes entouré par des collines ou encerclé par des arbres et des forêts. Il y aura peu de vent, et donc l’éolienne n’est pas ce qui convient au mieux à vos besoins.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le gisement de l’éolienne, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel. Lui saura déterminer le rendement théorique de votre site. Toutefois, il y a certains signes qui vous indiqueront le potentiel de l’éolienne chez vous. Parmi ces signes :

  • La présence d’anciens moulins ;
  • Habiter dans une région avec un vent fort ;
  • Des plantations plantées dans la même direction.
A lire également  Quelles sont les sources d'énergies renouvelables ?

Cependant, il est primordial que vous sachiez que la vitesse du vent augmente quand il est au sommet. En revanche, la vitesse baisse quand il est plus bas. C’est là que le rôle de l’installateur intervient, il vous aidera à choisir l’emplacement parfait pour qu’un maximum d’électricité soit produit par votre éolienne.

Comment choisir une éolienne ?

Pour choisir une éolienne adaptée à vos besoins, vous devez prendre en compte certains critères :

  • La puissance réelle de l’éolienne ;
  • La batterie et l’installateur ;
  • Le bruit que produit l’éolienne.

Les fabricants indiquent une puissance qui convient à la production de l’éolienne selon la vitesse du vent. Mais la vitesse du vent change selon l’emplacement de l’éolienne chez vous ainsi que la région où vous habitez. Alors, pour connaître la vitesse réelle de l’éolienne, il faut que vous fassiez une étude sur le potentiel éolien.

L’emplacement d’une éolienne doit se faire par un professionnel. C’est d’ailleurs l’installateur qui vous aidera lors de votre choix de batterie. Il veillera à ce que la capacité de la batterie concorde avec la consommation de chez vous ainsi que le niveau d’autonomie que vous voulez.