En France, chaque famille produit près de 350 kg de déchets ménagers chaque année. Entre les boîtes de conserve, l’aluminium, les emballages et les bouteilles en plastique, la terre n’est plus en bonne santé. Elle est en gros danger. Ces déchets ne polluent pas que la planète. Ils sont également très nocifs pour notre santé. Afin d’améliorer notre empreinte écologique, il y a quelques précautions à prendre.

Voici ce que vous devez faire pour réduire votre empreinte écologique.

Réduire son empreinte écologique : qu’est-ce que ça veut dire ?

L’empreinte écologique est un moyen pour mesurer la surface de l’océan et de la terre dont nous avons besoin pour l’absorption de nos déchets et la régénération de nos consommations chaque année. Pour mieux vous expliquer, l’empreinte écologique sert à savoir si notre planète est capable de supporter tout ce monde.

Depuis le jour où nous avons épuisé les ressources naturelles de la terre, nous sommes arrivés à la conclusion que la terre ne supportera pas bien longtemps notre mode de vie. Si tous les pays avaient une vie comme celle des Français, sachez qu’il nous faudrait 3 planètes pour pouvoir vivre à ce rythme. Alors, pour préserver l’empreinte écologique, il faut la réduire en urgence sans perdre la moindre minute.

Sachez qu’il est possible de calculer son empreinte écologique pour connaître l’impact que nous avons sur l’environnement. De plus, ça nous permet d’être conscients de notre mode de vie qui n’est pas du tout écologique et qui détruit la terre.

Réduire son empreinte écologique a plusieurs avantages :

  • Faire des économies ;
  • Gaspiller beaucoup moins ;
  • Protéger les ressources naturelles ;
  • Consommer de façon meilleure ;
  • Protéger la planète.
A lire également  Combien coûte un panneau solaire en autoconsommation ?

Ce qu’il faut faire pour réduire son empreinte écologique

Afin de réduire et d’améliorer notre empreinte écologique, il est important de réviser nos habitudes. Pour vivre de façon plus naturelle et écologique, voici les gestes à adopter :

  • Consommer des produits écolos ;
  • Utiliser une éco-banque ;
  • Ne pas trop se déplacer ;
  • Manger moins de viande.

Chaque produit que nous utilisons a un produit écolo équivalent. D’ailleurs, à défaut d’utiliser des dizaines de produits de nettoyage qui sont autant nocifs pour la santé que pour l’environnement, il est possible de nettoyer toute la maison en utilisant du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc et du savon noir. Il est également possible de fabriquer votre propre lessive à la maison. Vous avez besoin d’1 litre d’eau, 50 g de savon de Marseille, 2 grandes cuillères de bicarbonate de soude, 10 gouttes d’huile essentielle, 3 grandes cuillères de cristaux de soude. Vous pouvez trouver plein de produits nettoyants écologiques dans des magasins écologiques.

En France, il y a plein de nouvelles éco-banques, telles que Green Got, Helios, canB, ONlyOne… Elles offrent des cartes bancaires internationales et des applications mobiles que vous pouvez télécharger sur votre mobile. Ces éco-banques sont 100 % écologiques et ne participent à rien de ce qui peut polluer notre planète.

Une autre solution pour réduire son empreinte écologique est de mieux voyager. Le mieux est d’éviter de voyager en avion ou en voiture qui émettent beaucoup de CO2. Nous vous recommandons de partir à vélo pour vos prochaines vacances. Pour vos déplacements de tous les jours, optez pour les transports en commun. Ils vous permettent de réduire votre empreinte écologique et de faire des économies.

A lire également  Quelles étapes faut-il suivre pour avoir un jardin écologique ?

Manger beaucoup de viande engendre la suppression des forêts et le gaspillage de l’eau. Ce n’est vraiment pas recommandé. Essayez de remplacer la viande par des légumes : c’est bon et léger à la fois. Vous pouvez même éviter de manger trop de viande en allant dans des restaurants végétariens. De plus, les légumes peuvent être cuits de plusieurs manières, vous ne vous lacerez pas.

Comment réduire son empreinte écologique en consommant des produits locaux ?

Pour réduire l’émission de gaz quand on transporte de la marchandise, et pour participer à l’économie de sa région, consommer des produits locaux est l’une des meilleures alternatives pour améliorer son empreinte de carbone.

Par exemple, il est préférable de consommer des fruits et des légumes de saison qu’a recueillis l’un des producteurs de votre région. Si vous ne connaissez pas les fruits et les légumes de chaque saison, vous pouvez vous renseigner sur Internet, vous trouverez également comment les conserver.

Aussi, évitez le gaspillage de la nourriture : ne remplissez pas vos assiettes pour éviter que la moitié de la nourriture finisse à la poubelle.