La facture de l’électricité ne cesse d’augmenter depuis une dizaine d’années maintenant, et ce, en raison des tarifs qui augmentent. Selon l’association des consommateurs UFC-Que Choisir, la situation risque malheureusement d’empirer, avec la hausse probable de +10 %, prévue cette année.

De nombreux ménages français pourraient, dans ce contexte inflationniste, être tentés de se tourner vers les économiseurs d’énergie ainsi que vers d’autres moyens permettant de réduire leur facture. Mais quels sont-ils ? C’est bien ce que nous allons voir dans ce qui suit.

Choisir des appareils multimédias peu énergivores pour réduire sa facture d’électricité

Les appareils multimédias représentent, de nos jours, la deuxième source de consommation d’électricité spécifique, ils se multiplient d’ailleurs de manière considérable au niveau des foyers. Ainsi, il est très important de choisir les appareils qui permettent de faire le plus d’économies afin de limiter leur dépense en électricité.

Par exemple, les téléviseurs à écran LCD consomment moins d’énergie que ceux dotés d’un écran plasma. Il est, de ce fait, recommandé de privilégier les ordinateurs portables, et ce, car ils requièrent entre 50 et 80 % d’énergie de moins que les postes fixes.

Quant aux imprimantes à jet d’encre ne nécessitant pas de préchauffage, elles requièrent une consommation située entre 5 et 10 W, contre 200 à 300 W pour les imprimantes laser.

Les équipements multifonctions consomment, de façon générale, moins que la somme des appareils qu’ils remplacent. Ainsi, une imprimante combinant fax, scanner et photocopieuse aura besoin de 50 % d’énergie de moins que l’ensemble des appareils utilisés de façon individuelle.

Pour finir, les chargeurs de téléphones ou d’ordinateurs portables risquent de continuer à consommer de l’électricité si vous ne les débranchez pas de la prise. En effet, même si la charge est terminée, il faudra penser à les débrancher systématiquement.

A lire également  Top 5 des plus grands responsables de la pollution de l'air

Surveiller la consommation des appareils de lavage pour réduire sa facture d’électricité

Les appareils électroménagers de lavage consomment beaucoup d’énergie. En effet, ils représentent 33 % de l’électricité consommée par une habitation. Ces mêmes maisons possèdent :

  • Un sèche-linge, en plus de leur lave-linge ;
  • Ainsi qu’un lave-vaisselle.

Le sèche-linge consomme 17 % de l’électricité spécifique dépensée à lui seul. Nous conseillons de privilégier le séchage des vêtements à l’air libre afin de réduire sa facture d’électricité. Vous devriez opter pour les appareils dotés d’une sonde d’humidité qui va l’arrêter ou le mettre en veille à la fin du séchage lorsque c’est possible. Vous pourrez aussi essorer votre linge convenablement avant de l’y placer.

Bien que votre lave-linge consomme peu d’électricité, il vous sera quand même possible de réduire sa part de la facture d’électricité en n’ayant pas recours au prélavage. De plus, n’hésitez pas à privilégier les programmes à basse température.

Aussi, le lave-vaisselle est connu pour être plus économique que de faire sa vaisselle en laissant l’eau couler. Toutefois, vous devez systématiquement le remplir avant de l’utiliser.

Il faut aussi penser à utiliser le programme « éco » qui permet de diminuer la consommation d’un taux allant jusqu’à 45 % et ainsi, de réduire votre facture d’électricité.

Pour finir, il ne faut pas oublier de nettoyer les filtres et les joints de vos appareils de lavage régulièrement afin de leur garantir un fonctionnement optimal.

Quels sont les bons comportements en cuisine à adopter pour réduire sa facture d’électricité ?

La cuisson représente 7 % des dépenses d’énergie des foyers en moyenne. Plusieurs astuces permettent pourtant de baisser sa consommation d’énergie en cuisine sans efforts.

A lire également  Découvrez les meilleures applications pour moins de gaspillage sur les invendus

Vous devriez penser à couvrir vos casseroles ainsi qu’à utiliser des plaques de cuisson appropriées, en fonction de la taille des ustensiles, ce qui va vous permettre de faire des économies non négligeables. Il faut aussi que vous adaptiez vos ustensiles à vos habitudes de cuisson. Par exemple :

  • Afin de faire bouillir de l’eau, vous devriez privilégier la bouilloire qui consomme peu d’énergie ;
  • Dans le but de réchauffer vos plats, privilégiez le four à micro-ondes, car il consomme moins qu’un four classique ;
  • L’autocuiseur sera jusqu’à 60 % plus économe que les casseroles.

Dans le cas où vous auriez souvent recours, sur de courtes durées, à vos plaques de cuisson, privilégiez plutôt la cuisson par induction, et ce, car les plaques à induction réchauffent plus rapidement. Elles offrent, ainsi, une économie de courant de 30 % environ face aux vitrocéramiques et 50 % par rapport aux plaques classiques.
Préférez un four à chaleur tournante si vous êtes plutôt un adepte de la cuisson au four, cela vous permettra de cuire de nombreux plats au même moment. Un four combiné va, par ailleurs, réduire votre consommation d’électricité d’un taux allant de 66 à 75 %.

Pour conclure, un four ou une plaque va chauffer, même après avoir été éteint, vous devriez donc continuer à exploiter la chaleur lors des longues cuissons, et ce, en l’éteignant quelques minutes avant la fin de la cuisson.