Le malus écologique est une taxe imposée par le gouvernement dans le but de réduire les émissions de gaz des voitures thermiques. C’est une approche qui vise à apporter des solutions pour diminuer la pollution environnementale et atmosphérique. Bien qu’il soit obligatoire, il est possible pour un propriétaire de voiture d’éviter ce malus écologique. Voici alors des solutions et des astuces pour ne pas payer le malus écologique.

Bien choisir sa voiture pour contourner le malus écologique

Le choix de la voiture impacte largement le malus écologique. Il est d’ailleurs possible de l’éviter en optant pour :

Une voiture à faible émission

Etant donné que le malus écologique a pour but de diminuer la pollution atmosphérique et d’encourager le consommateur à opter pour des options plus écologiques, il ne concerne que les voitures qui ont un taux d’émission élevé. Certains modèles de voitures électriques sont moins polluants et ne sont donc pas concernés par le malus. Vous trouverez d’ailleurs sur les plateformes spécialisées la liste de ces voitures à faible émission, comme :
  • Dacia Sandero Stepway ;
  • Renault Clio TCe Zen ;
  • Peugëot 208 Puretech 75 ;
  • Certains modèles Citroën C3.

Une voiture d’occasion

Il faut savoir que le malus écologique n’est imposé que dans le cas d’une voiture importée ou d’une première immatriculation. Ainsi, les voitures d’occasion ne sont pas concernées par cette écotaxe.

Une voiture électrique

Les voitures électriques sont considérées comme non-polluantes puisqu’elles roulent sur l’énergie électrique et non sur du carburant. Elles ne sont donc pas concernées par le malus écologique. Bien au contraire, vous pouvez bénéficier d’un bonus écologique. C’est donc une bonne alternative pour ceux qui ne veulent pas sacrifier la puissance tout en optant pour une option plus écologique.

Contourner le malus écologique grâce aux conditions familiales

Il existe également quelques exceptions qui peuvent vous exempter de payer le malus écologique. En effet, certaines familles peuvent éviter de payer cette taxe si elles remplissent quelques conditions concernant le nombre de personnes par famille ainsi que la condition financière du foyer.Ainsi, les familles nombreuses ont droit à un remboursement partiel ou total du montant du malus écologique. Cela va donc leur permettre de réduire considérablement la charge et de ne payer qu’une partie du malus. Pour cela, il suffit de payer la taxe lors de la demande de la carte grise et de remplir un formulaire que vous trouverez en ligne. Le remboursement du malus parvient généralement après un mois de la procédure. Cette réduction de la taxe concerne les familles qui ont 3 enfants ou plus.Les foyers bénéficiant des allocations familiales sont également concernés par le remboursement. Notez par ailleurs que le remboursement n’est possible que sur une seule voiture par foyer, sauf si les parents sont divorcés et ont une garde partagée. Dans ce cas-là, les deux parties peuvent bénéficier du remboursement.Il faut aussi que le remboursement du malus écologique prenne uniquement en charge les voitures 5 places ou plus neuves.

Contourner le malus écologique dans le cas d’un handicap

Les personnes invalides sont, elles aussi, exemptées de ce malus écologique. Ainsi, si vous avez un handicap ou si vous avez un enfant handicapé, vous ne serez pas obligé de payer la taxe. Ceci dit, il faut avoir une invalidité minimum de 80 % afin de pouvoir être exempté.La démarche à suivre pour éviter la taxe est d’ailleurs très simple. Il suffit de présenter la carte d’invalidité lors de la demande de la carte grise. Après cela, le montant du certificat d’immatriculation ne va pas inclure le montant de la taxe écologique.Si vous n’avez aucune invalidité et que vous avez un membre de votre famille qui est invalide, vous pouvez inscrire la carte grise en son nom pour éviter de payer le malus.

Contourner le malus écologique en inscrivant son véhicule en tant que voiture d’utilitaire

Si votre véhicule remplit les conditions nécessaires, il est possible de l’enregistrer en tant que voiture d’utilitaire, ce qui vous évitera de payer la taxe écologique. Ceci dit, vous serez limité dans le choix de votre véhicule puisqu’il faut que votre voiture soit spacieuse.Les véhicules à deux sièges avant uniquement sont les plus favorables. Notez également que la revente d’un véhicule d’utilitaire peut s’avérer plus compliquée.

Passer par un simulateur d’assurance auto pour diminuer le malus écologique

Comme l’environnement devient une préoccupation croissante, de plus en plus de conducteurs cherchent à réduire leur empreinte carbone avec des véhicules écologiques. Mais tout le monde ne pas se permettre de changer aussi facilement, ce qui entraîne forcément un malus écologique ! Heureusement, il existe une astuce pour diminuer le coût de ce malus : passer par un la comparaison d’assurances auto pour trouver un contrat sur-mesure ! 

D’un simple clic, cet outil en ligne permet aux conducteurs de comparer les offres d’assurance auto de plusieurs compagnies. Pour cela, il suffit de remplir un formulaire avec des informations sur le véhicule à assurer, le profil du conducteur et les besoins en matière d’assurance. Ensuite, c’est le simulateur qui se charge de proposer des devis personnalisés en fonction de ces informations.

Son principal avantage, c’est qu’il offre la possibilité de passer par un contrat sur-mesure pour une assurance auto. Vous pourrez donc trouver une couverture qui s’adapte exactement à vos besoins et à votre budget. En plus, en comparant les offres de plusieurs compagnies d’assurance, le conducteur peut obtenir une vue d’ensemble complète des options disponibles sur le marché et choisir celle qui offre la meilleure couverture au meilleur prix.

En ce qui concerne le malus écologique, un simulateur d’assurance auto peut aussi se transformer en solution efficace pour diminuer son impact sur le coût global de l’assurance. Comme le malus écologique est un supplément de prime d’assurance appliqué aux véhicules les plus polluants, vous pourrez jouer sur la comparaison des offres pour trouver le meilleur compromis. Si vous avez déjà opté pour un véhicule écologique, il faut savoir que certains assureurs proposent des tarifs spéciaux. C’est une astuce qui permet de diminuer le montant total de la prime d’assurance pour faire un max d’économie sur son budget. Par ailleurs, il faut savoir que vous pourrez choisir une assurance auto adaptée à votre véhicule.

En effet, les compagnies proposent des options de couverture spécifiques pour les véhicules écologiques, telles que la garantie de la valeur à neuf en cas de sinistre, la prise en charge des frais de remorquage vers une station de recharge pour les véhicules électriques ou la garantie des équipements spécifiques des véhicules écologiques. En choisissant une assurance qui offre ce type de garanties, vous êtes assurés d’une excellente protection tout en contribuant à encourager l’adoption de véhicules plus respectueux de l’environnement.