Huile de friture usagée, huile de conserve, restes d’assaisonnements divers… Que faire de ses restes d’huile alimentaire

Peut-on jeter l’huile dans les toilettes ou canalisations ?

La plupart des français ne savent pas quoi faire de leurs huiles alimentaires usagées. Nous sommes nombreux à la jeter dans les WC, l’évier… C’est la pire des options !

En effet, l’huile au contact de l’eau se fige et bouche le plus souvent les canalisations. Quand elle réussit quand même à passer et arrive dans les cours d’eau, elle pollue et menace la biodiversité. 1 litre d’huile suffit à couvrir une zone de 1000 mètres carrés d’eau limitant ainsi l’accès à l’oxygène des êtres vivants dans la zone aquatique concernée !

De plus, quand l’eau est mélangée à de l’huile usagée, son traitement dans les stations d’épuration devient très complexe et coûteux.

Une fausse bonne idée : peut-on mélanger l’huile usagée au compost ?

L’huile alimentaire est certes une matière organique mais il ne faut pas la mélanger au compost. Elle réduit l’air et ralentit le processus de décomposition

Il n’y a malheureusement pas encore de gestion uniformisée des huiles usagées pour les particuliers.

La jeter avec les autres ordures ménagères est encore toléré mais ce n’est pas l’idéal. Le mieux est de remettre votre huile usagée dans sa bouteille d’origine et la déposer en déchetterie. Elle sera le plus souvent incinérée dans des structures spécialisées.

Heureusement, des initiatives se développent progressivement pour le recyclage d’huile usagée des particuliers

La plus connue, “La baraque à huile”, s’engage à collecter et recycler les huiles déposées dans certaines déchetteries. La couverture géographique reste encore très limitée pour le moment. Renseignez-vous sur leur site pour savoir quelles déchetteries sont concernées ou pour les aider à mettre en place des solutions dans votre commune :

Déchetterie

 

Vous pouvez également contacter votre mairie, certaines communes proposent des solutions de collecte et recyclage.

Et les professionnels du recyclage d’huile ?

Une réglementation existe pour les professionnels depuis janvier 2016. Les restaurateurs et autres professionnels produisant plus de 60 litres par an d’huile ont l’obligation de la collecter en vue d’une revalorisation.

Ils doivent installer des contenants adaptés pour conserver l’huile usagée et faire appel à des organismes de collecte agréés pour la retirer.

Comment l’huile alimentaire est-elle valorisée ?

L’huile collectée est acheminée vers des unités industrielles spécialisées où elles seront filtrées et décantées en cuve pour éliminer les résidus d’eau.

Les huiles purifiées ainsi obtenues seront utilisées pour produire des bio-carburants.

Ce recyclage en bio-carburants présente plusieurs avantages. Il permet de préserver des matières premières non renouvelables, de limiter les émissions de gaz à effet de serre et l’exploitation pétrolière des terres agricoles.

Si vous vous retrouvez régulièrement avec des quantités importantes d’huile de friture, vous pouvez la filtrer, la garder dans des bouteilles et l’utiliser pour diverses recettes de savons ou bougies.

Les questions sur le recyclage de l'huile !

En résumé pour vos huiles

L’huile se fige au contact de l’eau et bouche les canalisations.

Quand elle réussit à passer et arrive dans les cours d’eau, elle pollue et rend complexe et coûteux le traitement des eaux dans les stations d’épuration.

C’est toléré mais ce n’est pas recommandé. Le mieux est de la remettre dans sa bouteille d’origine et la déposer en déchetterie.

Non, l’huile ralentit le processus de décomposition.

Elle ne l’est généralement pas. Déposée en déchetterie, l’huile est incinérée.

Le recyclage est possible uniquement si l’huile est déposée dans un nombre limité de déchetteries équipées. Renseignez-vous sur ce site ou auprès de votre commune : https://www.labaraqueahuile.fr/dechetterie/

Ils ont l’obligation de prévoir des solutions de stockage et de collecte de leur huile usagée.

Elle est utilisée pour produire des bio-carburants.