Le pique-nique est une activité de plein air très appréciée durant la période estivale, offrant une opportunité idéale pour profiter du grand air et passer des moments agréables avec ses amis et sa famille. Découvrez quelques conseils pour organiser des pique-niques respectueux de l’environnement et sans déchets.

Lors d’une sortie en montagne, près d’un lac ou sur la plage, le pique-nique est un moment agréable pendant l’été. Cependant, cela peut également entraîner une production importante de déchets. D’après l’association Gestes Propres, en 2020, environ 1 million de tonnes de déchets sauvages auraient recouvert la France, soit 15 kg par habitant. Pour réduire notre impact sur l’environnement, il est essentiel de minimiser la production de déchets lors de nos pique-niques. Voici quelques astuces pour profiter de ces moments tout en respectant la planète.

Préparer soi-même le repas

Il est temps de dire adieu aux paquets de chips à moitié vides, aux fruits pré-découpés en barquette et aux sandwichs industriels. Même si cela demande un peu de temps et de préparation, optez pour des cakes, des salades faites maison, des vinaigrettes et des crudités. Afin de limiter le gaspillage, chacun peut partager la nourriture avec les autres. Privilégiez les fruits et légumes de saison et locaux, comme les abricots, les cerises, les melons et les pêches. Évitez également les sandwichs à base de viande, que vous pouvez remplacer par du houmous ou des tartinades de pois chiches. En cuisinant vous-même, vous contrôlez les ingrédients utilisés et évitez les additifs nocifs présents dans certains aliments pré-emballés.

Utiliser des contenants réutilisables pour réduire les déchets

En France, seulement 26 % des emballages plastiques sont recyclés. Pour limiter les déchets lors de votre pique-nique, apportez vos propres couverts, un pot de confiture pour la vinaigrette, des bocaux en verre, des boîtes alimentaires ou des Tupperware. Préférez un torchon en tissu à l’essuie-tout en papier, et remplacez l’aluminium et le film étirable pour emballer les sandwichs par des Beewrap, des morceaux de tissus lavables enduits de cire d’abeille. Transportez le tout dans un sac en toile ou un sac à dos.

Les gourdes isothermes en métal sont idéales pour conserver vos boissons fraîches ou chaudes. Selon la loi Agec (Anti-gaspillage pour une économie circulaire), les communes doivent mettre à disposition des fontaines à eau. Des cartes recensant les points d’eau disponibles existent, et il est également possible de demander aux commerces de remplir vos gourdes.

Choisir des moyens de transport doux

Si possible, privilégiez des moyens de transport écologiques tels que le vélo, la marche ou les transports en commun pour vous rendre sur le lieu de votre pique-nique. Cela réduit votre empreinte carbone et vous permet de profiter davantage du paysage pendant le trajet.

Observer la nature environnante

Un pique-nique en forêt est l’occasion d’observer la faune et la flore locales. Des applications comme Ecobalade fournissent des conseils pour observer les animaux sans être vu, retrouver les signes de passage d’animaux et reconnaître les espèces de plantes lors de randonnées.

Recycler et composter en partant

Pour les déchets qui n’ont pas pu être évités, dirigez-vous vers un point de tri dans le parc ou dans la ville. Si aucun point de tri n’est disponible, gardez les déchets que vous pourriez trier chez vous. Pour les biodéchets, des bornes de collecte se trouvent probablement sur le chemin du retour. Si vous rencontrez des déchets laissés par d’autres, ramassez-les également. En 2016, en Europe, les premiers déchets retrouvés sur les plages étaient des bouteilles, des capsules et des couvercles.

En suivant ces conseils simples, vous pouvez profiter d’un pique-nique convivial et respectueux de l’environnement. Chacun de nous peut contribuer à préserver la beauté de la nature et à assurer un avenir plus propre pour les générations futures. Alors, profitez de votre pique-nique écolo et inspirez les autres à faire de même.

Source : Info Durable