Sais-tu que le fait de visiter une page web peut nuire à l’environnement ? En effet, les sites internet ont une forte empreinte carbone. C’est déconcertant n’est-ce pas ? Il est souvent difficile de faire le rapprochement entre Internet et pollution. C’est pourtant réel. Je t’invite à découvrir dans cet article tout ce qui concerne l’empreinte carbone site web.

L’impact d’Internet sur l’environnement

L’empreinte carbone est l’indicateur qui détermine à quel point une activité, une personne, une entreprise ou un territoire peut être nocif pour l’environnement. Son enjeu principal est l’émission de gaz à effet de serre. C’est là qu’Internet entre en jeu. Pour que le net fonctionne et que chaque internaute puisse naviguer entre les pages des sites web, il faut une consommation considérable en énergie. Un site internet participe à l’augmentation de l’usage de cette énergie et toutes les requêtes qu’elle génère engendrent une forte demande de mouvements.

Entre le fonctionnement du réseau, l’usage des équipements numériques ou juste les mouvements de données qui circulent ; une privation en ressource énergétique s’installe et engendre une hausse considérable de flux. Cette consommation représente l’une des responsables les plus importantes du réchauffement climatique. Pour mieux comprendre, sache que pendant la production d’une telle quantité d’énergie, il est nécessaire d’entamer les combustions de fioul, de gaz et tout ce qui va avec.

Si les statistiques te parlent, dis-toi que l’émission de carbone généré par toute la consommation énergétique nécessaire pour le fonctionnement d’internet équivaut à celle du Royaume-Uni tout entier. C’est géant non ? Ça représente 2 % des émissions mondiales.

A lire également  Comment utiliser l'enduit au ciment et à la chaux ?

Comment mesurer mon empreinte carbone numérique ?

Pour mesurer l’impact écologique d’une page, on se réfère au nombre de requêtes envoyées au serveur, le temps qu’il faut pour le chargement de la page et le poids de cette dernière. Pour ce faire, des sites internet sont spécialement conçus pour te faciliter la tâche.

Avec l’audit carbone « Websitecarbon », tu peux tester l’empreinte carbone de ta page web. Cet outil exploite une statistique avancée liée à la production moyenne en gramme de CO2. Il existe un bon nombre de sites similaires à ce dernier. Tu peux aussi par exemple utiliser l’audit carbone « Ecograder ». Ici, le site analyse le contenu de tes pages et réalise de nombreux tests afin d’engendrer un score qui te permettra de tracer ton impact écologique. Si tu es curieux de savoir la taille de l’empreinte carbone de ton site web, te rendre sur ces sites (et ce n’est que des exemples) reste le meilleur moyen d’y parvenir.

Je veux réduire mon empreinte carbone

Maintenant que tu sais qu’un site web participe à la pollution de l’environnement, tu peux faire le choix de réduire cela. En effet, quelques petites attentions peuvent nettement t’aider à améliorer ton score.

Petite parenthèse : l’émission de carbone généré par l’usage du Net ne cesse d’augmenter de jour en jour en raison de la hausse du nombre d’internautes dans le monde ainsi que la création conséquente de sites. T’engager dans la démarche de réduction de ta propre pollution peut sembler petit, mais important pour notre planète.

A lire également  Quels sont les avantages d'une isolation d'une maison ancienne par l'intérieur ?

Voici quelques petits gestes que tu peux inclure dans tes prochaines conceptions :

 

  • Réduire au maximum la taille de tes pages et de tes fichiers, tu peux aussi diminuer le nombre de tes pages ;

  • Assurer la qualité de tes contenus : évite les duplications et donne un coup d’originalité à ton site ;

  • Ne pas créer des contenus inutiles comme les animations qui ne sont pas importants et les vidéos ;

  • L’optimisation des images peut faire du bien autant pour l’environnement que pour le référencement ; par ailleurs, tu peux aussi minimiser les variétés de polices ou de couleur dans ton site.