Une maison passive, également appelée maison à basse consommation d’énergie, est un type de construction conçue pour minimiser la consommation d’énergie nécessaire pour chauffer et refroidir l’intérieur de la maison. Le concept de maison passive repose sur plusieurs principes clés, dont l’isolation thermique de haute qualité, l’étanchéité à l’air ou encore la ventilation contrôlée. 

Pourquoi construire une maison passive ?

Les maisons passives sont conçues pour minimiser la consommation d’énergie, ce qui se traduit par des factures énergétiques considérablement plus basses par rapport aux maisons traditionnelles. Les maisons passives maintiennent des températures intérieures stables tout au long de l’année, offrant un confort thermique optimal.Aussi, les systèmes de ventilation mécanique avec récupération de chaleur assurent un renouvellement de l’air constant, contribuant ainsi à une meilleure qualité de l’air intérieur. En réduisant la consommation d’énergie, les maisons passives ont un impact environnemental moindre et contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.Toutefois, préparez-vous mentalement avant de débuter les travaux. La conception et la construction de maisons passives exigent une planification minutieuse et une expertise technique, ce qui peut entraîner des défis supplémentaires par rapport aux maisons traditionnelles. Aussi, les systèmes de ventilation mécanique avec récupération de chaleur nécessitent un entretien régulier pour maintenir leur efficacité et les contraintes liées à la conception passive, telles que l’orientation des fenêtres, peuvent limiter la liberté architecturale et esthétique.

Les couts de construction d’une maison passive

La construction ou la rénovation d’une maison passive peut entraîner des dépenses initiales plus élevées par rapport à la construction d’une maison conventionnelle en raison de la nécessité d’incorporer des éléments et des technologies spécifiques visant à maximiser l’efficacité énergétique. Voici les principales dépenses à prendre en compte pour obtenir une maison passive.

L’isolation

Il existe des matériaux d’isolation de haute qualité, comme la laine de roche, isolant populaire en raison de sa résistance au feu et de sa capacité à offrir une isolation thermique et acoustique efficace. Le coût de la laine de roche varie en fonction de l’épaisseur et de la densité, mais en moyenne, il peut coûter entre 20 et 40 euros par mètre carré.La mousse pulvérisée quant à elle peut être pulvérisé sur les surfaces pour créer une barrière étanche à l’air. Son prix, généralement entre 30 et 60 euros par mètre carré en fonction de l’épaisseur. Quant aux panneaux isolants, dépendant du type et de l’épaisseur, il se situe généralement dans la fourchette de 20 à 40 euros par mètre carré.

Fenêtres performantes

Le coût des fenêtres spécialement conçues pour les maisons passives peut varier en fonction de la qualité, du type de vitrage, de la taille des fenêtres et de la marque. En général, vous pouvez vous attendre à dépenser entre 300 et 800 euros par mètre carré de fenêtre. Cela signifie que le prix d’une fenêtre peut varier de quelques centaines à quelques milliers d’euros en fonction de ses caractéristiques.

Ventilation mécanique avec récupération de chaleur

La ventilation mécanique avec récupération de chaleur (VMC double flux) est un élément clé d’une maison passive, car elle assure un renouvellement de l’air tout en récupérant la chaleur de l’air sortant. Le coût de base d’un système de VMC double flux peut varier en fonction de plusieurs facteurs, notamment la taille de la maison, la complexité de l’installation, la région géographique et le fournisseur du système. En général, vous pouvez vous attendre à dépenser entre 3 000 et 6 000 euros pour l’installation d’une VMC double flux.